Culture

Un musée très spécial a ouvert ses portes à Londres…

Londres compte près de 300 musées. Et un petit dernier a récemment ouvert ses portes dans le quartier de Camden : celui du vagin. Tout un programme.

Tout, tout, tout vous saurez tout sur le vagin

Les habitants du nord de Londres se sont réveillés mi-amusés mi-surpris ce week-end en découvrant l’inauguration en grande pompe d’un musée dédié à l’organe musculo-muco-membraneux féminin : le vagin. Car ce sont près de 1500 visiteurs qui ont franchi les portes de l’établissement dès le premier jour. Qui dit encore que c’est le cul qui fait vendre ?

Ah, Camden ! Son atmosphère eccléctique, son marché envahi de touristes, ses petits cafés indépendants, ses boutiques alternatives et maintenant… son musée de la chatte, il faut bien le dire. Le musée se décrit lui-même comme “le premier musée du monde entièrement dédié au vagin, aux vulves, et à l’anatomie féminine”. Chic !

Une première expo prometteuse

La première expo du musée s’intitule Muff Busters. Comprenez : les mythes de la nénette. Il s’agit d’identifier et combattre les idées reçues sur le vagin, un organe encore tabou dans beaucoup de cultures. L’apparence de la fouf’, son rôle, les règles, la contraception : tous les sujets sont abordés sans fausse pudeur.

L’équipe du musée : Florence Schechter, Zoe Williams et Sarah Creed

C’est Florence Schechter qui est à l’origine du projet : une artiste, comédienne et Youtubeuse accessoirement titulaire d’un diplôme en biochimique de l’Université de Birmingham. Et ne vous y méprenez pas : il ne s’agit pas d’une opération temporaire mais bien d’un musée permanent, ouvert à tous et gratuit. Il prévoit d’ailleurs déjà de s’installer dans un espace plus grand d’ici les deux prochaines années, une fois sa collection bien remplie…



Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!