Culture

Comment célébrer le Brexit avec style (ou pas)

Vous connaissez certainement le politicien Nigel Farage. Nigel, c’est un peu notre Marine à nous : les mêmes idées, le même sourire de Joker, les mêmes positions europhobes. Nigel donc, organise une fête le 31 janvier devant le Parlement britannique, et nous sommes tous invités. Chic ! Quant à Martin Green, l’homme qui fut en charge des Jeux Olympiques de Londres, il organisera après la sortie effective de l’UE un festival du Brexit au budget (public) pharaonique : 120 millions de Livres.

Feux d’artifice et performances

Brexit means Brexit, vous l’avez déjà assez entendu. A moins d’une énième reconduction, le Royaume-Uni quittera donc officiellement l’Union Européenne le 31 janvier à 23h (minuit heure de Paris). L’occasion pour le groupe de pression Leave means Leave (oui, les pro-Brexit semblent friands de figures de styles à construction paralléliques) d’organiser une grande boum où “tout le monde est le bienvenu”. Chouette !

L’évènement au budget de 100.000 Livres a déjà obtenu une autorisation et se déroulera devant le Parlement britannique le 31 janvier à 21h. Au programme : descente de pintes, batailles d’Union Jack et feux d’artifices. De quoi fêter la sortie de l’UE comme la campagne pro-Brexit a commencé : avec style et élégance. Mais l’évènement n’a obtenu d’autorisation que jusque 23h15, soit 15 minutes après la sortie. Et après on rentre tous chez soi pour décuver (faut pas déconner…).

Un festival du Brexit en 2022

Si la petite fête des amis de Nigel vous parait trop brève, consolez-vous : un autre évènement bien plus important sera organisé après la période de transition : le festival du Brexit. L’évènement a beaucoup fait parler de lui dans la presse récemment en raison de son budget pharaonique : plus de 120 millions de Livres. Un évènement organisé pour “ramener la joie, l’espoir et le bonheur dans le pays”. C’est Theresa May qui avait la première évoqué ce projet, et Boris Johnson a récemment donné son feu vert pour les festivités.

L’homme choisi pour organiser cet évènement national n’est autre que Martin Green, qui s’est occcupé de l’organisation des Jeux Olympiques de Londres. Rien que ça. Et pour lui, il ne s’agit d’un festival qui permettra de guérir les passions et réconcilier le pays, ouvert aussi bien aux pro qu’aux anti-Brexit. On connait le pragmatisme des Anglais et on ne doute pas du succès de l’initiative. Reste à savoir combien d’immigrés Européens se joindront aux festivités…

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!