Actu

Elizabeth Line, la nouvelle ligne de métro ultra-morderne de Londres

C’est le plus gros projet d’infrastructure urbain européen de ces dix dernières années : l’Elizabeth line, un bijou de technologie qui relie Reading et Shenfield en traversant le centre de Londres, sera enfin lancée l’année prochaine.

Une ligne de 100km dont 42km de tunnel sous la ville

Près de 5 millions d’usagers ont actuellement accès au centre de Londres en moins de 45 minutes en empruntant les transports en commun. Mais avec l’ouverture prochaine de l’Elizabeth Line et ses 41 stations réparties sur une distance de 100km, ce chiffre va atteindre près de 6,5 millions, transformant les possibilités de mobilité des londoniens.

La ligne sera lancée dans le courant de l’année prochaine et 200 millions d’usagers devraient l’emprunter en 2021 selon les premières prévisions de TfL. Les train de l’Elizabeth line passeront par les grands axes principaux de Londres : Paddington, Bond Street, Tottenham Court Road, Farringdon, Liverpool Street, Whitechapel et Canary Wharf.

Un défi technologique unique en Europe

La nouvelle ligne est rapide (130km/h) mais également silencieuse grâce à une technologie d’insonorisation unique en Europe. Petite nouveauté également : l’absence du souffle normalement provoqué par l’arrivée des trains sur les quais : les brushings apprécieront. Le béton des murs a par ailleurs été renforcé avec de la fibre de verre et les trains sont équipés de la climatisation et de la WiFi gratuite.

Les stations seront également plus mordernes que le reste du réseau : écrans plats, portes coulissantes en verre et design futuriste pour les gares principales. On sait déjà que la gare de Liverpool Street accueillera une sculpture géante signée Yayoi Kusama et celle de Canary Wharf disposera d’un grand écran plat de 16 mètres de long. Ce sont près de 20 milliards de Livres qui ont été investis pour la construction de cette nouvelle ligne.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!