Culture

Ces anecdotes sur la reine Elisabeth vont vous étonner

En 67 ans de règne, la reine a eu le temps de cultiver quelques habitudes… dont certaines sont plus cocasses que d’autres.


Une routine bien huilée

Le matin, pas de réveil ni de snooze pour Elisabeth : c’est un joueur de cornemuse qui est chargé de la réveiller sous sa fenêtre. Pas non plus de jeûne intermittent : aussitôt levée, elle déguste un thé Earl Grey et mange quelques biscuits avant de faire sa toilette, nous apprend l’International Business Times. Puis elle rejoint son mari, le prince Philippe et duc d’Edimbourg à 8h30 précises pour le petit-déjeuner. Vous imaginez certainement la reine d’Angleterre soulever élégamment sa tasse de thé avec le petit doigt en l’air en grignotant quelques viennoiseries maison. Que nenni ! Au menu, des fruits frais mélangés à des céréales industrielles Special K, conservées dans un tupperware en plastique à la demande même de la monarque, qui trouve que cela prolonge leur fraîcheur. L’article ne précise toutefois pas si elle verse le lait avant ou après les céréales.  

On apprend également que la reine n’aime pas les œufs blancs : elle ne mange que des œufs bruns (ceux que l’on trouve communément dans l’hexagone), affirmant qu’ils ont bien meilleur goût. Et lorsqu’elle ne mange pas de céréales pour le petit-déjeuner, ce qui est relativement rare, elle opte pour des œufs brouillés au saumon et à la truffe (un peu moins « peuple », tout de suite). Le prince quant à lui préfère le mélange yaourt / confiture.

Netflix & Chill au palais

Le prince Édouard et sa compagne Sophie, la comtesse de Wessex, ont confié au Sunday Express avoir regardé à Buckingham Palace la série Netflix The Crown – qui raconte les aventures de la famille royale depuis le couronnement d’Elisabeth II. La reine a beaucoup aimé la série malgré la scénarisation excessive de certains évènements, mais a été très dérangée par la manière dont la relation entre le prince Philipe et son fils Charles a été dépeinte dans la saison 2. Le palais avait d’ailleurs réagi publiquement à un article du Guardian, appelant les journalistes à faire la part des choses entre réalité et fiction.

Quand elle ne regarde pas des séries qui la mettent elle-même en scène, la reine s’autorise plusieurs fois par semaine des cocktails à base de gin et de Dubonnet, auquel elle aime qu’on ajoute un zeste de citron et quelques glaçons, qu’elle déguste autant chez elle que lors de ses déplacements officiels. Elle boit également du vin pour le déjeuner, ainsi qu’une coupe de Martini et de champagne chaque soir. Une petite pochtronne, en somme ! Souvenez-vous que la reine avait été très vexée lors de séjour à l’Elysée que François Hollande ne fasse même pas semblant de boire après avoir porté le toast. D’ailleurs, lorsqu’elle voyage en France ou ailleurs, la reine ne présente pas de passeport : elle n’en a pas, et ne peut pas en avoir puisque c’est son administration qui les délivre. Tous les autres membres de la famille royale en ont un.  

Buckingham répond à toutes les lettres

Une question à poser à la reine ? Il est fort probable que vous obteniez une réponse en écrivant au palais. La reine reçoit chaque jour entre 200 et 300 lettres, parmi lesquelles quelques-unes lui sont lues quotidiennement. Son secrétariat est chargé de répondre à toutes les autres. Vous pourriez par exemple lui demander quel est le point commun entre sa majesté et Christine Boutin. Rien à voir avec l’euroscepticisme ou le mariage gay : Elizabeth II a des opinions beaucoup plus progressistes sur ces sujets. Par contre, elles ont toutes les deux eu un faible pour leur cousin.

La reine a également toute une panoplie de codes qu’elle partage avec son staff pour se sauver de situations embarrassantes. Si vous avez un jour la chance de converser avec elle et qu’elle dépose son sac à main au sol, il s’agit d’indiquer à ses valets de venir la sauver tant la conversation est ennuyante : vous êtes prévenu ! On prête également à la reine beaucoup d’humour. Elle adore notamment raconter comment un de ses valet chargé de déplacer sa chaise pour qu’elle puisse s’asseoir à table s’est trompé dans un moment de confusion, entrainant une chute brutale au sol. La réaction absolument mortifiée du jeune homme en réaction à sa chute l’aurait fait rire aux éclats.  

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!