CHERCHER 
Lifestyle
1

Le top des bizarreries et curiosités britanniques

Le top des bizarreries et curiosités britanniques

C’est bien connu, les Anglais ne font rien comme tout le monde. Alors évidemment, il y a la conduite à gauche qui donne des sueurs froides à tous ceux qui traversent la Manche en voiture. Historiquement, cela s’explique par le fait qu’il fallait, lorsqu’on se déplaçait à cheval, se tenir du côté gauche de la route pour tenir son arme avec la main droite. D’ailleurs, toutes les anciennes colonies britanniques ont gardé cet héritage à l’exception des USA (Chypre, Japon, Australie, Inde, Pakistan…). On connaît également les prises à trois broches, qu’on trouve de la même manière dans leurs anciennes colonies comme Singapour. Mais d’autres particularités valent également leur pesant de cacahuètes.

Manger de la viande avec… de la confiture

Non, le « Jam & Lamb » n’est pas un mythe. Mais essayez-donc avant de dire beurk. Les Anglais ont toujours beaucoup aimé conserver et transformer les fruits à l’approche de l’hiver, et en ont fait tout un tas de spécialités comme la fameuse marmelade. Et puis un jour, un mec a du se dire qu’il fallait bien trouver une manière d’épuiser tout ce stock, avant de décider d’en mettre dans tous les plats. Bon, si historiquement c’est un peu approximatif, gardez en mémoire que si l’on vous sert un morceau d’agneau avec une gelée de groseilles, il ne faut pas bondir de votre chaise mais tenter l’expérience.

Pas de volets aux fenêtres (qui ne s’ouvrent pas)

Il existe une sorte de phobie nationale pour les volets. Il est extrêmement rare d’en trouver dans le pays. Si vous posez la question à un Anglais, il vous jaugera étrangement, l’air de dire « qu’est-ce que ça change ». Ben oui, qu’est-ce que ça change d’isoler sa chambre de la lumière extérieure ? Ou d’isoler son appartement du froid ? D’ailleurs, la grande majorité des fenêtres ne s’ouvrent pas entièrement. Elles sont sacrément jolies et exotiques ces fenêtres, mais soyons sérieux, si on pouvait les ouvrir normalement ce serait trop pratique pour être british.

Les fils au plafond

Si vous êtes déjà entré dans une maison anglaise, vous aurez remarqué ces étranges fils qui pendent dans la salle de bain. Il y en a un pour allumer la lumière et l’autre pour la climatisation. Evidemment, les deux ne sont pas interconnectés et s’entremêlent si bien qu’on ne sait jamais lequel tirer. Ben oui, ce serait pas drôle sinon.

Les abris-bus Anglais

Les abri-bus anglais sont à l’envers. Au lieu d’être ouverts sur la route comme partout, ils sont ouverts sur.. le trottoir. Si vous décidez de vous asseoir pour attendre le bus, vous pourrez donc admirer le jardin du voisin d’en face. Ben ouais, why not.

Des pubs ouverts plus tard pour lutter contre l’alcoolisme

En France, il y a les cafés et en Grande-Bretagne les pubs. Le pub est un lieu de sociabilité et un passage presque obligé après le travail. Les Anglais ont pour coutume de se retrouver entre collègues ou entre amis autour d’une bière plusieurs fois par semaine et les établissements sont pris d’assaut dès la fin de l’après-midi. Chose cocasse, il y a peu de temps la législation obligeait les pubs à fermer à 23h. Or on observait que les clients consommaient plus rapidement à l’approche de la fermeture ce qui aurait eu pour effet de contribuer à la montée de l’alcoolisme dans le pays. Mesure pour lutter le phénomène ? Autoriser des ouvertures bien plus tardives. Santé.

Les autres lois absurdes

Au Royaume-Uni, plusieurs lois absurdes sont encore en vigueur. Par exemple, une femme enceinte a le droit d’uriner où elle veut, y compris dans le casque d’un officier de police si elle le lui demande. Si vous timbrez une enveloppe et que le timbre représente la Reine, faites attention à ne pas lui mettre la tête en bas : vous serez coupable de trahison. Si vous croisez un lépreux en train d’haler un taxi, dénoncez le, il sera emprisonné ! Mourir dans les locaux du Parlement britannique est une criminal offence : choisissez un autre endroit pour vous suicider. Si vous êtes à York et que vous croisez un Ecossais, vous avez légalement le droit de le tuer, mais seulement s’il porte un arc et des flèches. Par ailleurs si vous habitez en Ecosse et que quelqu’un toque à votre porte et vous demande s’il peut utiliser vos toilettes, vous êtes dans l’obligation de lui permettre d’y accéder.

  • googleplus
  • rss
  • pinterest


Commentaires :

  • bonnet dit :

    Merci pour cet article

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    banner