CHERCHER 
Vivre à Londres
0

Que va-t-il concrètement se passer en cas de Brexit ?

Que va-t-il concrètement se passer en cas de Brexit ?

Le référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE, le « Brexit », semble préoccuper un bon nombre d’immigrés européens. Fixé au 23 juin, cette sortie volontaire – une première dans l’histoire de l’Union – a fait couler beaucoup d’encre et fait monter l’inquiétude chez les expatriés, comme en témoigne l’augmentation exceptionnelle ces derniers mois des demandes de naturalisation de la part des Français résidant au Royaume-Uni. Si la sortie est avérée, que se passera-t-il pour tous ceux qui habitent et travaillent actuellement dans le pays et un bouleversement est-il réellement à prévoir ?

Pas de panique, il ne se passera rien avant au moins deux ans : la sortie de l’UE est un processus long est fastidieux, prévu par l’article 50 du traité sur l’Union européenne. A l’issue du vote, le Royaume-Uni devra notifier son intention de se retirer auprès du Conseil européen. S’en suivront des négociations concernant les modalités de la sortie qui devront être présentées au Conseil puis validées par le Parlement. On estime que plusieurs années seront nécessaires pour que la sortie soit effective.

Plus de 4,5 millions de britanniques vivent à l’étranger, dont 1,5 million sont établis en Europe – principalement en Espagne, en Irlande et en France. Il paraît inimaginable que du jour au lendemain ces immigrés perdent leur droit à résider dans le pays où ils vivent ou perdent leur droit à se faire soigner. De la même manière il est très improbable que des accords ne soient pas trouvés en termes de libre-circulation et de droit à résider, travailler et bénéficier d’une sécurité sociale, au moins pour ces trois pays. Par ailleurs, la Convention de Vienne stipule que les droits acquis avant la fin d’un traité sont garantis. En d’autres termes, si vous vivez déjà au Royaume-Uni, vous conserverez de façon très certaine les droits et avantages dont vous bénéficiez alors que le pays était dans l’Union.

Le Brexit est de plus en plus improbable. Mais s’il était voté, le Royaume-Uni resterait certainement dans l’EEE (comme la Norvège ou l’Islande) et des accords seraient rapidement mis en place. Rappelons que les Français n’ont pas attendu l’Union Européenne pour s’installer en Angleterre. C’est l’une des communautés les plus importantes depuis la fin du 17ème siècle et la répression du protestantisme, et ce n’est pas prêt de changer. En cas de Brexit il y aura certainement des changements à prévoir mais ce sera bien loin d’être un bouleversement.

  • googleplus
  • rss
  • pinterest


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner